“Je n’ai aucune peur de te perdre, ni que tu m’abandonnes car je n’ai aucune peur de me perdre moi-même ni de m’abandonner,

Tu n’es pas ma propriété, tu ne m’appartiens pas et ne m’appartiendras jamais,

Je t’aime tel que tu es, sans fusion, sans attente, sans possession ni attachement étouffant et emprisonnant,

Je ne tente pas de te voler ton énergie pour remplir mon vide intérieur,

Je n’essaie pas de te faire payer ce que je n’ai pas obtenu de mon père ou de ma mère ou en essayant de régler avec ou contre toi ce que je n’ai pas pu ou réussi à régler avec eux,

Je n’attends pas que toi seul prenne soin de moi ni d’être ta plus grande priorité,

Je suis ma plus grande priorité et je prends moi-même soin de moi en répondant à mes besoins,

Et je t’aime ainsi en liberté.”

Par Maud Albertini

Commentaires non autorisés